C’est toujours mieux chez les autres

Nicolas Deltort (LE POINT FC Sète, ActuFoot34 – déc 2008)

Royal à l'extérieur, le FC Sète a par contre un peu trop le sens de l'hospitalité au Louis-Michel... (photo N. Deltort)

Royal à l'extérieur, le FC Sète a par contre un peu trop le sens de l'hospitalité au Louis-Michel... (photo N. Deltort)

Ce FC Sète version 2008-2009 n’en finit plus de nous surprendre. Passé la surprise d’un parcours étonnant en championnat de National, l’équipe de Fréd Remola cultive aussi le paradoxe. Incapables de gagner au Louis Michel depuis cinq rencontres, les « Vert et Blanc » sortent de deux victoires consécutives à l’extérieur, à Cassis-Carnoux puis Pacy-sur-Eure.


Depuis la 7e journée de National et sa dernière victoire à domicile face à Beauvais le 13 septembre dernier, le FC Sète n’a gagné que 3 petits points à domicile en cinq rencontres… Dans le même temps, l’équipe héraultaise en ramenait 14 de ses six déplacements ! Romain Rambier et ses coéquipiers déçoivent sur leurs terres mais ne manquent pas, à chaque fois, de se refaire la cerise à l’extérieur. Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Il ne faut pourtant pas aller chercher bien loin l’explication du paradoxe sétois comme l’explique Laurent Besson, le Président du FC : « Quand on rencontre une équipe qui joue bien, on se met au niveau. Par contre, quand les équipes adverses ferment le jeu et que c’est à nous d’en produire face aux mal classés, on est plus à la peine ». Pas étonnant, ainsi, que le FC se sente plus à l’aise hors de ses bases, où, même les plus faibles se doivent d’aller chercher la victoire devant leurs supporters.

Ce n’est peut-être pas aussi simple qu’il n’y parait… « Ces matchs de National, c’est un truc de fou… », rajoute Laurent Besson. Son équipe peut subir le jeu à Gueugnon et y gagner 2-0 comme dominer outrageusement Calais à domicile, avant de se faire punir faute de réalisme. Les scores ne semblent pas tout le temps refléter la physionomie des rencontres dans ce National. Toujours est-il que la formation de Fred Remola n’a pas volé sa 3e place actuelle. Et on ne peut pas s’empêcher de se dire que si seulement elle avait gagné lors des trois 0-0 concédés à domicile depuis le début de saison, les « Vert et Blanc » seraient solides dauphin du championnat !

Dufrennes, au plaisir des supporters

C’est grave docteur ? Non, il parait, qu’à Sète, c’est le vent qui rend fou ! Désormais, il y a aussi le Football Club  qui s’est mis à rendre dingue ses supporters… Des aficionados qui peuvent tout de même se réjouir du retour en forme de leur chouchou d’il y a deux saisons, Grégory Dufrennes. Revenu de Dubaï il y a un mois et demi, l’attaquant sétois s’est semble-t-il adapté au prix de l’essence en France après avoir roulé sur la réserve un bon mois. Lors du dernier match à domicile face à Calais, il avait d’entrée semé la panique sur le côté droit de la défense nordiste. Etant à l’origine de trois occasions franches sétoises. Ce n’était que partie remise, puisque le weekend dernier lors du dernier match du FC à Pacy-sur-Eure, il a inscrit les deux buts de la victoire de son équipe (1-2).

« L’herbe est toujours plus verte chez le voisin », disent les Anglais… Et si les dirigeants du FC Sète proposaient désormais à la F.F.F de jouer tous ses matchs d’équipe recevant…à l’extérieur ?! Au stade du Bayrou par exemple. Ah, mince, il n’est pas homologué pour accueillir des matchs de National. Dommage, Fred Remola risque de ruminer encore longtemps la pelouse du Louis Michel tellement elle ne lui réussi plus. A moins que face à Rodez, ce soir…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s