MHSC : l’année ou jamais

Nicolas Deltort (LE POINT MHSC, ActuFoot34, janv 2009)

De Gauche à droite : Lacombe, Ouadah, Sahnoun, Montano et Yanga-Mbiwa au Mas Saint-Gabriel (Photo Nicolas Deltort)

De Gauche à droite : Lacombe, Ouadah, Sahnoun, Montano et Yanga-Mbiwa au Mas Saint-Gabriel (Photo Nicolas Deltort)

Loulou Nicollin l’a annoncé en début de saison. Soit le MHSC monte en Ligue 1 en fin de saison, soit il arrête les frais ! Pas de problème…Les Pailladins sont sur le podium depuis leur victoire à Lens le 14 décembre dernier. Maintenant que l’équipe est débarrassée des coupes nationales…c’est un boulevard jusqu’à l’élite du football hexagonal qui s’offre aux pailladins. Pourvu qu’il n’y ait pas de sortie de route.


A entendre certains membres du staff montpelliérain au lendemain de la défaite en 32e de finale de Coupe de France face à Dunkerque, le MHSC « s’en battait les bijoux de famille de cette rencontre » face à la modeste équipe de…CFA. Et puis, même si cela n’avait pas été le cas, ce n’est pas une honte de perdre contre une équipe du Championnat de France Amateur qui n’en a plus le nom… Il n’y a qu’a regarder les entraîneurs de haut niveau qui dirigent ces clubs « amateurs » et le nombre d’ex-pros évoluant dans leurs équipes. C’est quasiment la Premier League…

Si cela ne suffit pas à faire taire les supporters mécontents de voir le parcours de leur équipe stoppé si tôt, ajoutons que cela aurait pu être pire… Clermont a bien perdu face à une équipe de DHR ! Schirrhein who ??? La honte. Le MHSC aura été bien plus honorable dans sa défaite… Loulou, un commentaire ?

Y croire, le début de la réussite

Passons à la préoccupation première du MHSC, le championnat. Comment ne pas voir l’équipe de Rolland Courbis terminer dans les trois premieres cette saison ? Il semble capital de continuer sur l’euphorie d’avant la trêve qui a vu les Pailladins l’emporter chez le leader lensois. Merci Courbis d’avoir osé jouer la gagne avant l’expulsion de Mapou ! Ce n’est pas dit qu’avec d’autres changements une fois réduits à dix, le MHSC s’en serait aussi bien sorti. Cette victoire est le gros coup que le MHSC devait porter pour véritablement lancer sa saison. Pas dit qu’avec un seul point gagné à Bollaert, les Montpelliérains auraient abordé le match suivant d’Ajaccio aussi confiants qu’ils le furent. Leur victoire 3-0 en Corse a définitivement enfoncé le clou : Montpellier est là et bien là !

La vision de voir débarquer une équipe de tête avec le meilleur buteur de la division, son meilleur passeur etc.. ne doit pas réjouir beaucoup de formation de Ligue 2. Montpellier doit faire peur et il va faire peur. Ce désir se sent dans le regard nouveau de ses joueurs, dans le ton de voix qu’a Rolland Courbis aux entraînements. Fini la rigolade, tout le monde y croit. Y croire, n’est-ce pas le début de la réussite ?

Seule inconnue dans la destinée du MHSC, l’équipe va-t-elle enfin arriver à être aussi brillante contre des formations venues cadenasser que face à d’autres plus joueuses ? Premier élément de réponse ce soir face à Tours. Pas la peine de chercher midi à quatorze heure, les joueurs savent qu’en cas de victoire lors de la reprise du championnat, ils iront forcément dans la foulée chercher des points lors des deux déplacements qui suivront à Amiens puis Boulogne-sur-Mer. Nos belles certitudes dépendent peut-être que d’un seul match, celui de ce soir. Déjà un tournant pour le MHSC, il y en aura dix-neuf autres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s