La Grande Motte dans l’Histoire !

SPORTMAG N°18, janvier 2010

© Nicolas Deltort

Le Petit Poucet l’a fait! La Grande Motte (PHA) a battu l’US Marignane (CFA) et le 12 décembre 2009 fera date dans l’Histoire du club des Pyramides. Jamais auparavant une équipe de District de l’Hérault avait atteint les 32e de finale de la Coupe de France. Un seul but a suffit aux hommes de Saïd Bensaïd, qui n’ont pas volé leur exploit (victoire 1-0). Bravo…

Karim Ferhaoui, à gauche, le capitaine de la Grande Motte (© N.Deltort)

© N.Deltort

© N.Deltort

Le but de la victoire signé Hammouti © N. Deltort

© N.Deltort

© N.Deltort

© N.Deltort

Le Président du FCGMP félicite ses joueurs (© N.Deltort)

Avant ce 8e de finale, qui aurait misé un centime sur la Grande Motte, le Petit Poucet de l’épreuve évoluant en PHA, face à  l’US Marignane, pensionnaire du CFA, quatre échelons au-dessus des Héraultais ? Les dirigeants grand mottois ! Malgré une cote à 7 contre 1, plusieurs d’entr’eux avaient ainsi misé cent euros sur leur formation. De quoi savourer doublement un résultat historique, puisque jamais auparavant une équipe de District du Languedoc-Roussillon n’avait atteint les 32e de finale de la Coupe de France.

S’il est vrai que le vent soufflant en ce 12 décembre sur le stade Michel Mézy du Grau-du-Roi (le terrain de la Grand Motte n’était pas homologué pour cette rencontre) a peut-être nivelé l’affrontement entre Languedociens et Provençaux, ne minimisons pas l’exploit des joueurs de Saïd Bensaïd. D’autant qu’ils n’ont pas volé leur exploit !

Les joueurs de Marignane se fourvoyaient très vite dans une tendance tenace à râler auprès de l’arbitre, tandis que les locaux, eux, n’avaient besoin que d’une seule occasion de but pour faire mouche. Et c’est le plus jeune joueur de l’effectif, Hammouti, qui s’acquittait de la tâche, bien lancé dans la profondeur par Tayashi. Depuis l’entrée de la surface de réparation, l’attaquant enroulait sa frappe au ras du poteau (79e). Euphoriques, les Héraultais en oubliaient les muscles douloureux, et ils préservaient leur précieux avantage jusqu’au coup de sifflet final.

Personne n’y croyait, pas même avec une sono crachant avant chaque mi-temps la musique de la Champion’s League et d’autres thèmes à vous faire grimper des joueurs aux rideaux. Les Grand Mottois l’ont pourtant fait et ils recevront une nouvelle équipe de CFA en 32e de finale : le FC Villefranche Beaujolais… Qu’importe la Coupe, pourvu qu’il y ait l’ivresse !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s