Le MHSC, ce poil à gratter…

FOOT – L1 (sportmag.fr, samedi 06 mars 2010)

Spahic et Montpellier s'accrochent à leur place sur le podium (© N. Deltort)

Demain soir, le choc de la 27e journée de Ligue 1 voit le leader bordelais accueillir son dauphin, Montpellier, à Chaban-Delmas (21h). L’étonnant promu héraultais, à égalité de points avec les hommes de Laurent Blanc mais avec une moins bonne différence de buts, pourrait prendre la tête du Championnat en cas de succès…

Au match aller, au moment d’accueillir les Marine et Blanc au stade de la Mosson début décembre, le MHSC était déjà le dauphin des Girondins de Bordeaux. Après la victoire du champion de France en titre chez les protégés de Louis Nicollin (0-1, but de Jussiê), bien peu étaient ceux qui auraient parié sur un match retour entre ces deux équipes dans une même configuration au niveau du classement. Oui mais voilà, trois mois plus tard le promu colle toujours aux basques des Bordelais et ceux qui pensaient que Montpellier allait forcément s’essouffler un jour ou l’autre ont, pour le moment, dû se raviser.

Certes, le leader compte deux matches de retard sur les Montpelliérains, mais une défaite à domicile demain soir mettrait une pression significative sur les épaules des joueurs de Laurent Blanc à onze journées du terme du Championnat. Si elle n’existe pas déjà puisque dès ce soir, si Lyon l’emporte à Boulogne-sur-Mer, il sera leader provisoire avec un point d’avance. Et alors que Marseille, qui compte un match en retard à disputer contre Sochaux, pourrait récoler aux Bordelais en cas de victoire face à Lorient quelques heures avant que ceux-ci affrontent Montpellier…

La décision sur coups de pied arrêtés ?

La pression est donc un facteur à prendre en compte côté Girondins. Le MHSC, au contraire, n’a rien à perdre à Chaban-Delmas. D’autant plus qu’il a prouvé à de multiples occasions cette saison qu’il avait toujours su rebondir après une défaite. Un revers à Bordeaux, et les hommes de René Girard seraient tout à fait capables de se refaire la cerise derrière lors des deux matches consécutifs qu’ils joueront à la Mosson face à Auxerre et Valencienne. Il est donc fort possible que le détonnant promu joue les trouble-fête jusqu’au terme de la saison. En cas de succès à Bordeaux, il se placerait même comme un candidat sérieux pour le titre, même si les statistiques ne prêtent pas à penser qu’il reviendra de Gironde avec les trois points. Bordeaux est l’équipe qui a le moins encaissé de buts à domicile cette saison quand, dans le même temps, le MHSC gagne souvent par la plus courte des marges, surtout à l’extérieur. Il se pourrait que l’issue de cet inattendu choc au sommet de la L1 choisisse son camp sur les coups de pied arrêtés, le point fort des deux équipes et un secteur du jeu où les Girondins sont supérieurs à leur adversaire du jour, et à tous les autres de L1 d’un point de vue comptable. Bordeaux est en effet l’équipe ayant mis le plus souvent le ballon au fond des filets de la sorte cette saison (40%). Mais avec ce Montpellier-là (le meilleur cru héraultais depuis la saison 1987/88 quand les Pailladins avaient terminé 3e de L1… l’année de leur montée de L2), il faut s’attendre à tout. Bordeaux est averti.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s