Les supporters du MHR et de l’Usap ont aussi partagé les points

Nicolas Deltort, Midi Libre – Édition du dimanche 9 janvier 2011

Comme toujours, les supporters catalans étaient venus en nombre (photo N.D.)

Hier, pour le derby languedocien de rugby entre le MHR et l’Usap, le stade Yves-Du-Manoir de Montpellier et les parkings alentour ont fait le plein.

11 h 30, parking   du Rugby store près du Grand-M : Arnaud, supporter de Montpellier, sort une grosse marmite contenant 23 kg de gardiane du coffre de sa voiture.   « On avait initialement prévu un moules-frites pour le repas d’avant-match mais on a pensé que la gardiane faisait plus couleur locale. » Pas très typique de Montpellier, sachant que Bikounet, la mascotte du MHR, est déjà un cheval camarguais ! La réponse fuse :   « S’il n’y avait pas les villages alentour et les Gardois, il n’y aurait pas beaucoup de vrais supporters à Du-Manoir. Montpellier reste très aristo », clame ce membre – gardois – du club historique des supporters du MHR. « Ne pas confondre avec Ovalie 16 (le 2e club de supporters du MHR, NDLR)   ! Ils n’existent plus, ou alors ils sont fantômes

//

// », précise Jeff, un autre fan préparant la réception de ses homologues de l’Usap.   « On accueille ceux qui nous reçoivent aussi chez eux. Bayonne et l’Usap, c’est toujours le top ! »

Ainsi, midi pétant, voilà une vingtaine d’ultras – ils se revendiquent ainsi – de La Bronca qui déboulent. Les retrouvailles sont chaleureuses, même si certains déplorent l’absence des Barretines, la penye la plus importante de l’Usap avec La Bronca.   Ces derniers ont bizarrement choi   si de « faire griller »   à part   . Peu importe, Pierre, Biterrois de 66 ans (décidément !), ne les attendra pas pour ressortir la boîte à souvenirs –   « Ah ! La finale de l’ASB en 61 à Bordeaux, face à Dax, 6-3, drop de Danos ! » – ou émettre quelques critiques envers son nouveau club de cœur (par la force des choses)   : « En quarante ans de rugby, Montpellier est le seul club que j’ai vu où les supporters n’ont pas de local ! » Ce n’est pas faute d’avoir demandé, pesteront certains.

14 h, c’est ambiance galette des Rois et bodega avec la peña   Banzaï   sur le parvis du stade, alors que Paul Goze et Christian Bourquin (les présidents de l’Usap et de la Région) s’affichent sur l’écran géant de Du-Manoir à l’entrée des équipes sur le terrain.

«   Ils sont venus avec du monde, les Perpignanais ! », rigolent les supporters du MHR, coincés entre Barretines et Bronca, positionnées à l’opposé l’une de l’autre en tribune Twickenham.   « Entre nous, il y a eu des trucs, c’est un peu chaud », révèle (enfin) un Barretines qui martyrise sa grosse caisse au son des   « Usap ! Usap ! » Ces derniers n’auront pas été couverts au coup d’envoi par les   « Allez les Bleus ! » des sympathisants du club à la fleur de ciste, qui s’étaient pourtant donné le mot sur tous les forums du MHR pour essayer d’endiguer la marée sang et or. Mais après des débuts timides de ces derniers et dans la furia d’une fin de match dominée par les coéquipiers de Trinh-Duc,   « le mini-Vélodrome sans ultras » (dixit La Bronca) aura tout de même donné sa pleine mesure au niveau des décibels ! Un bon point de partage aussi en tribunes mais le bel écrin se cherche encore une véritable identité montpelliéraine.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s