Archives de Tag: Buenos Aires

Mon copain l’Argentin

Nicolas Deltort (MAGAZINE – ESJ session de juin 2009)

Chamu et la banda (photo N. Deltort)

Chamu et la banda (photo N. Deltort)

Chamu est Argentin, autant dire que c’est un passeport pour susciter la sympathie de tout amoureux de football. Au-delà des récits de conquêtes de la pampa ou de rêve de dépaysement en steppes patagonnes, qui n’a pas été fasciné dans son enfance par les images de Coupe du Monde où ces joueurs albiceleste brillaient régulièrement ? Ils étaient beaux et machos, avec leurs cheveux bruns et longs, lancés ballon aux pieds dans des chevauchées remplies de gara. Cette force intérieure qui renvoie à un autre mythe, celui des gauchos, ces légendaires cowboys paysans qui ploient sous la bise, dans leur ponchos et coiffés du béret basque dont El Ché Guevara fit un étendard.

Chamu ne ressemble en rien à Mario Kempes, héro de la sélection argentine championne du Monde en 1978, ni au Gauchito Gil, éternel révolté devenu un saint, le plus populaire chez les laissés-pour-compte d’Argentine. Mon copain est pourtant bel et bien Argentin, « gracias a Dios », comme il dit toujours. Lire la suite

Football argentin : passion et démesure

Nicolas Deltort (ActuFoot06, N°200 SPÉCIAL ARGENTINE – 31 mars 2006 & magazine StadionWelt, Allemagne – septembre 2006)
Dossier 10 pages (StadionWelt)
Dossier 10 pages, StadionWelt – photos N. Deltort

Il est bien connu qu’en Amérique du sud le football est une religion et il est souvent difficile de contrôler le fanatisme des supporters. L’Argentine est le parfait théâtre d’un folklore, où tous les acteurs ont leur nom de scène, et qui fait battre le cœur de tout un peuple. Son addiction pour son sport favori n’a pas fléchie malgré la récente crise de 2001 qui a fait du pays le plus riche du continent, un nouveau pensionnaire du Tiers-monde. Les stades ne désemplissent pas et les supporters y offrent un spectacle unique au monde. Voici le portrait d’un championnat haut en couleur, où la violence est malheureusement parfois présente. Un cocktail explosif !

Le football gaucho pourrait simplement se résumer ainsi : il est l’image de deux courants footballistiques qui divisent la nation depuis près de 20 ans et dont les pères spirituels se nomment Menotti et Bilardo. Menotistas ou Bilardistas ? En d’autres termes : adeptes du beau jeu ou de l’anti-football où seule la victoire est belle ? Lire la suite